MOINS DE DÉCHETS

Achetons durable !

Des produits solides, réparables ou des produits d’occasion

Que l’on parle d’achats durables ou responsables, l’objectif est le même. Mieux acheter en sélectionnant les produits qui ont le moins d’impact sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie (production, distribution, utilisation, fin de vie), et qui respectent les droits sociaux de ceux qui ont participé à sa production, par exemple dans le cadre du commerce équitable. Le concept d'achats durables est large, voici quelques conseils.

Version imprimableVersion PDF

Le saviez-vous ?

Louer ses objets s'adresse à tous les particuliers sans exception. Chacun d’entre nous peut proposer ses biens en location, à des prix inférieurs aux prix pratiqués par les commerces classiques. Nous pouvons le faire via un site spécialisé ou sans intermédiaire. Les locations les plus recherchées sont le matériel de bricolage, la voiture et le matériel de saison comme les tondeuses à gazon en été ou les skis en hiver.

1-Envisageons la location en lieu et place de l’achat.

Nous entendons parler de la consommation collaborative depuis des mois et nous n’en voyons pas toujours l’intérêt. Pourtant, la location d’objet va nous changer la vie ! Ce nouveau mode de consommation aura un impact sur la planète tout en améliorant notre qualité de vie.

Alors consommons autrement… c’est bien!

Louer ses objets est écologique et permet de les utiliser à 100% au lieu de les laisser au fond d’un placard. Exemple : Nous avons acheté un appareil à raclette cette année ! Nous allons nous en servir, quatre ou cinq fois ? On peut se dire que ça nous a coûté environ une soixantaine d’euros. En louant ainsi notre appareil tout au long de l’année nous rentabilisons notre achat !

2-Donnons, troquons, vendons…

N’hésitons pas à nous rendre dans une ressourcerie pour les objets que nous pensons réparables. Sinon, ce sera le Pôle Recyclage !

Concernant les objets que nous souhaitons donner, le réseau d’Emmaüs fait partie des incontournables, mais il y a également les associations locales comme le secours  populaire, les ressourceries comme Les Ateliers de 2 mains. Egalement, les zones de gratuités organisées par le SMICVAL lors d’événements sur les communes de notre territoire (ex : SERD) que nous pouvons exploiter. Ne pas oublier les brocantes et les vide-greniers. Pour le troc, la vente et l’achat d’occasion utilisons les réseaux sociaux et autres sites internet.

3-L’achat groupé un  vrai bon plan !

Partager un objet dont nous ne nous servons que très peu nous permet de réduire l’impact environnemental lié à sa fabrication et de faire des économies.

Prenons l’exemple d’un achat groupé, pour l’entretien du jardin, d’un tracteur tondeuse. Le coût de ce type d’investissement reste élevé pour le nombre de fois où nous allons l’utiliser. L’achat groupé avec des amis ou des voisins permet d’économiser une grosse somme qui pourra plutôt être investi pour nos petits plaisirs.

A tester !